Trois raisons pour lesquelles Macron déteste Sebastian Kurz

1
126

Sebastian Kurz, le leader du Parti Populaire Autrichien, est enfin parvenir à réaliser ses rêves.

Celui qu’on présentait comme un dirigeant très impatient de briguer la chancellerie a fini par avoir celle-ci. Cette élection n’est pas du goût de tout le monde, selon les indiscrétions recueillies au sein des dirigeants européens.

Emmanuel Macron ferait partie de l’un de ses dirigeants européens qui ne voient pas d’un bon œil l’élection de Sebastian Kurz à la chancellerie autrichienne. Il ne s’agit pas que d’opinions politiques, mais de considérations personnelles. Voyez ce qu’il en est vraiment.

Le nouvel ambassadeur de Mars sur terre

Sebastian Kurz « Kurz-circuite » Emmanuel Macron. Il devient le nouvel ambassadeur des Martiens sur terre. C’est officiel ! Désolé Manu !

Emmanuel Macron, le président français est dans tous ses états depuis le dimanche 15 octobre dernier. Il s’est regardé dans le miroir au moins mille fois sans se reconnaitre. « Oh mon miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est le plus martien d’entre moi et Kurz ». Il a même fait changer son miroir dix fois en cette matinée du dimanche, sans succès. Il aurait congédié dans la soirée même, sans autre forme de procès tous ses conseillers de l’univers Marvel. La faute à Sebastian Kurz, le nouveau chancelier d’Autriche. Emmanuel Macron qui se croyait le plus Geek et le plus proche des héros Marvel et le plus extraterrestre des dirigeants européens est tombé des nues. Désormais un autre lui a ravi ce statut si spécial et chèrement obtenu au prix de mille et une macronites.

 

Il ne sera plus le seul à recevoir du biberon lors du conseil de l’Union Européenne

C’est toujours difficile de passer le pouvoir au petit frère. Maman n’a plus d’yeux que pour ce type-là. D’où il vient même celui-là ?

Emmanuel Macron a piqué une crise le dimanche 15 octobre pendant l’interview accordé, de façon urgente, à TF1. L’exercice accordé à David Pujadas, Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau fut très tendue. Emmanuel Macron a semblé très frustré durant toute l’émission. Aux dernières nouvelles il avait du mal à avaler la nouvelle venue d’Autriche. Le fameux Sebastian Kurz devenait le plus jeune dirigeant d’Europe, voire du monde, élu démocratiquement bien sûr. Le chef d’Etat français a tapé du poing sur la table. Il ne sera plus le chouchou aux réunions des chefs d’Etats européens. Le biberon qui lui était réservé jusque-là au conseil européen à Bruxelles, ne lui reviendra plus. Que faire maintenant ? Toute la nuit il n’a pas fermé l’œil. Il a arpenté les couloirs de l’Elysée l’air crispé. Il a même appelé Angela Merkel pour lui demander si c’est autour de Sebastian Kurz d’être le nouveau chouchou européen. Elle a répondu : « Oui mon petit Macron ». A ces mots Macron a tout bonnement éclaté…en larmes.

 

Moins insondable que Sebastian Kurz

Emmanuel Macron est devenu adepte de la divination depuis que Sebastian Kurz lui a volé la vedette.

Emmanuel Macron est sorti du Parti Socialiste, mais dit n’être « ni de gauche, ni de droite ». L’inclassable chef d’Etat français est perçu comme un socialiste dans un costume de libéral. Personne ne sait vraiment dans quelle catégorie ranger sa politique. L’on a fait venir un célèbre médium italien pour comprendre la politique d’Emmanuel Macron mais rien n’y fit. Pourtant à côté de Sebastian Kurz, Emmanuel Macron serait un livre ouvert. Nul ne pourrait prédire la politique que mettrait en place le nouveau chancelier autrichien. En plus d’une probable alliance avec l’extrême droite, il n’a jamais eu d’un bon œil l’arrivée massive des migrants en Europe. Pour sonder cet ami de Viktor Orban, il faudrait peut-être ressusciter Nostradamus.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Cela fait un an que né président Macron est au manette. Si dans un an il n’y pas de résultat positif sur le chômage et autres confort de vie. Alors une fois de plus on ce sera fait avoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici