Pourquoi la France mérite le titre de « Soft Power » ?

0
99

La France a été récemment désignée première nation au niveau du soft Power devant le Royaume Uni et surtout les Etats Unis.

Ce classement repose sur l’analyse de quelques photos prises sur le vif. Ces images portent sur divers sujets dont la diplomatie, la gastronomie et la culture. Le « Soft Power » s’oppose au « Hard Power » qui renvoie à la force brute incarnée par le personnage Donald Trump alias « Tintin ». Le « Soft Power » indique un pouvoir discret, en cachette, insidieux, fuyant…

La France a été désignée première nation « Soft Power » pour diverses raisons. Parmi celles-ci nous avons les cinq majeures caractérisées par cinq photos très expressives. Ces images démontrent à elles seules l’influence très douce de la France dans le monde et sur les individus, fussent-elles des personnalités très importantes.

Une poignée très vigoureuse

Emmanuel Macron en plein démonstration de force. C’est ce qu’on appelle la force tranquille. Une poignée franche, un regard décidé

Détrompez-vous sur le compte du chef de l’Etat français Emmanuel Macron. C’est un dur à cuir dans le secret des palais. Nous en voulons pour preuve cette anecdote que beaucoup de Français ignorent. Le 14 juillet dernier, il a carrément ramené à l’ordre son homologue américain Donald Trump. Ce dernier était l’invité d’honneur de la célébration de la fête d’indépendance. Après le défilé militaire, une somptueuse orgie a été offerte à l’hôte et à sa femme Mélania. Alors que la fête battait son plein, Emmanuel Macron a rappelé à l’ordre Donald Trump. Ayant constaté son ébriété très avancé, il l’a saisi par la main et l’a ramené à l’aéroport. Voici la photo qui illustre mes propos.

 

Le Dandy de la classe européenne

Quel regard, quel sourire, quel dandysme ! La photo d’ensemble qui devient séance de selfies autour d’Emmanuel Macron

Tout le monde parle du couple franco-allemand avec l’Allemagne comme pièce maîtresse. Mais ce qu’on ne dit pas c’est le vrai rapport de force hors du champ des caméras et des appareils photos officiels. Grâce à notre perspicacité nous avons pu dénicher une photo qui remet tout en cause. En effet, lors des réunions des dirigeants européens, le président français fait sensation. Comme une star d’Hollywood, tout le monde veut prendre quelques selfies avec lui. C’est pendant ces séances qu’il impose discrètement ses décisions politiques. « Si tu veux faire une photo avec moi, promets-moi que vous paierez la facture des dégâts causés par votre Brexit » dit-il à Theresa May. Regardez plutôt :

 

La gastronomie française, arme de dissuasion

Un chef cuisinier français donnant des cours de cuisine à Kim Yong Un. C’est le prix à payer pour le faire taire un peu.

Tout le monde le sait déjà, la cuisine française est l’une des meilleures, sinon la meilleure au monde. Tandis que Donald Trump s’évertue à prédire « Feu et furie » sur la Corée du Nord, la France dépêche son meilleur chef. De fait, il n’en pouvait être autrement. Kim Yong Un a dit à Macron de s’occuper de ses casseroles s’il ne voulait pas être pulvérisé par ses pétards. L’Elysée a délégué le plus grand chef cuisinier de France pour donner des cours de cuisine à Kim. Ainsi passera sainement son temps au lieu de se payer la tête de Trump. Un penseur chinois a dit qu’une image vaut mille mots.

 

La langue de Molière est révolutionnaire

Ce matin un petit jogging des combattants de l’EI à Mossoul après un cours dans la langue de Molière au centre culturel français de la ville.

Ce n’est pas pour rien que la France est la terre de la Révolution et des Droits de l’Homme. Si vous ne le saviez pas, s’exprimer en Français et parler Français rend plus révolutionnaire. La langue est tellement académique et difficile que si l’on la parle on est forcément Robespierre quelque part. C’est ainsi que l’on ne s’étonne pas que le plus gros contingent européen des terroristes de l’Etat Islamique soit français. Si vous vous rendiez à Raqqa ou à Mossoul vous auriez crû être en banlieue française. L’influence du français est vraiment très grande.

 

Le transfert du siècle

Réussir à arracher une pépite du football à un si grand club qu’est le Barça relève d’un exploit. Déjà cet exploit serait inscrit dans le livre Guinness.

Tout le monde pense, peut être naïvement, que le joueur brésilien Neymar est arrivé à Paris pour des raisons financières. Ne vous y trompez pas, il n’est pas là non plus pour fuir l’ombre étouffant de Messi au Barça. Non, depuis toujours Neymar était attiré par la Tour Eiffel. Il a toujours rêvé d’y célébrer son anniversaire. Ainsi, pour le faire venir à Paris, les dirigeants du PSG lui ont promis d’illuminé la tour en son nom. Grâce à ce subterfuge, Neymar a abandonné ses copains de la MSN et le glorieux Barça. Pour la tour Eiffel ça en valait la peine, franchement.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici