Dérapage chez Thierry Ardisson : Emmanuel Macron : le président français serait-il vraiment homosexuel ?

0
278

Alors candidat déclaré, pour les élections présidentielles, du mouvement politique En Marche, Emmanuel Macron avait été taxé plus ou moins d’homo pour diverses raisons.

La rumeur veut qu’il ait une relation sexuelle avec le PDG de Radio France Mathieu Gallet. Depuis, le bruit n’a jamais vraiment cessé d’autant que les concernés eux-mêmes restent peu bavards voire silencieux. A leur compte, les medias reprennent fréquemment cette histoire sur le patron de l’Elysée à l’instar la chaine C8.
Ce samedi 17 juin 2017, au cours de l’émission « Salut les terriens » sur C8, le journaliste Thierry Ardisson a remis sur la table le sujet cher aux détracteurs du président français. Sur son plateau ce soir-là avec le neveu de François Mitterrand, Fréderic Mitterrand il est revenu sur cette rumeur. Voyons donc si réellement Emmanuel Macron est un homosexuel.

Thierry Ardisson met les pieds dans le plat

Coup de semonce mensonger de la part des rivaux politiques ou révélation authentique sur la vie intime d’Emmanuel Macron ? Personne ne pourrait y répondre jusqu’à présent car aucune preuve évidente n’a encore été produite au sujet de cette pseudo-homosexualité du chef de l’Etat français. Néanmoins la rumeur est bien là et elle persiste. On veut davantage la creuser et Thierry Ardisson s’y prête bien. Pour rappelle Emmanuel Macron a été directeur de cabinet de Frédéric Mitterrand, ministre de la culture et de la communication du 23 juin 2009 au 16 mai 2012. Ainsi l’homme a été le patron et l’ami intime du nouveau président de la République et c’est en cette qualité qu’il s’exprimera au cours de cette émission. Evoquant donc la rumeur qui est tenace, Thierry Ardisson déclare : « Est-ce que vous pensez qu’il peut s’être passé quelque chose ? », « Mais non » répond l’ancien ministre » avant de poursuivre : « Ce qui est intéressant dans la rumeur ou l’esprit public c’est l’idée d’associer deux jeunes hommes pleins de fougue et de talent qui arrivent plus vite que les autres, c’est tout. Donc à partir de ce moment-là, comme tout le monde rêve d’histoire érotique entre les uns et les autres dans les diners en ville, dans la vie, alors on les a accolés par cette rumeur ».

Un fantasme du public plus qu’une raison

Selon donc les propos de Frédéric Mitterrand, les rumeurs ne sont que le fruit d’une imagination féconde et parfois tordue des gens qui veulent forcement voir un truc qui cloche là où il n’y a rien à signaler. Ainsi on voudrait toujours coller aux personnalités publiques exceptionnelles des vices ou des pratiques mystérieuses qui expliqueraient leur succès fulgurant. En ce sens l’analyse de l’ancien ministre de la culture et de la communication de Nicolas Sarkozy rappelle bien toutes ces autres folles rumeurs sur les artistes, les stars du foot ou du cinéma dont on veut toujours que la richesse soit quelque part « sale » ou « éclaboussée » de penchants peu ou pas du tout acceptés par la société, comme dans une tentative de démystification ou de démythification.

Des arguments qui paraissent converger vers la rumeur

L’une des raisons de la rumeur serait aussi à chercher dans le profil même de l’homme d’Etat. En effet, dans l’opinion commune, il est inconcevable qu’un homme aussi beau et aussi talentueux puisse s’amouracher d’une femme plus âgée que lui. Cela suffit à faire de lui un type louche. Cerise sur le gâteau, le président français n’a pas d’enfants et ne souhaite visiblement pas en avoir de quoi à faire une rapide connexion.
Pourtant en février dernier l’homme avait été clair : « Deux choses sont odieuses derrière le sous-entendu : dire qu’il n’est pas possible qu’un homme vivant avec une femme plus âgée soit autre chose qu’homosexuel ou un gigolo caché, c’est misogyne. Et c’est aussi de l’homophobie. Si j’avais été homosexuel, je le dirais et je le vivrais ». Mais quand l’interview est donnée à un magazine gay, pas facile de convaincre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici