Les TPE en France : la référence pour les CDD

0
416

Les très petites entreprises pencheraient plus pour les contrats à durée déterminée

Les tpe fournissent en France plus de travailleurs en CDD que les entreprises à fort capital humain. Pour la fin de l’année 2014, une étude menée par la Dares estimait à 3 millions le nombre de salariés qui travaillaient eu sein de ces structures qui emploient moins de 10 personnes. Ce sont en tout 20% de salariés qui exercent pour le compte de très petites entreprises. Cela représente le double de l’emploi généré par l’industrie automobile si on veut souligner l’ampleur de ce chiffre. Mais ces emplois en grande partie proposés par ces structures de moins d’une dizaine d’employés le sont sous la bannière de CDD et d’emplois en temps partiels. La proportion de contrat signée sous forme de durée déterminée atteint aujourd’hui les 85%.

Une proportion en pleine évolution depuis 2012

Au 31 décembre 2014, ce sont 23,1% des entreprises avec moins de 10 salariés qui employaient en contrat à durée déterminée. En chiffres, ce pourcentage représente près de 226.000 petites structures. Cette proportion reste quasiment stable depuis l’année 2012 où elle était de l’ordre de 13,9% et de 13,7% pour l’année 2013. En termes de comparaison, ces chiffres sont largement supérieurs à ceux des entreprises avec 10 employés ou plus. Ces dernières totalisaient 7,6% de contrats a durée limitée fin 2014 avec une proportion également stable depuis l’année 2012. Elle est passée de 7,2% à cette époque à 7,4% en 2013, soit une nette progression de (+0,2%) en moyenne chaque année.

Une croissance plus ou moins mitigée

La remarquable croissance des emplois en contrat à durée déterminée pour le compte de très petites entreprises revêt toutefois une évolution disproportionnée. Pour ces structures qui emploient en moyenne 3 personnes, 36% d’entre elles travaillent avec un seul salarié. Pour ce qui est de la répartition dans les différents secteurs d’activités, certaines domaines s’en sortent mieux que d’autres. Par exemple, le taux de contrats à durée déterminée a considérablement augmenté dans les secteurs de l’enseignement privé, la santé, l’action sociale, l’information ou encore la communication. En revanche, il est en baisse dans les domaines de la construction (passé de 14,5% en 2013 à 14% en 2014),  et plus ou moins stable dans le secteur industriel (15,3% en 2013 et 15,2% en 2014).

Le temps partiel attire également les tpe

Les entreprises de moins de 10 salariés sont aussi présentes sur le terrain des emplois à temps partiel avec une marge de 28,3% contre 16% pour les structures de 10 salariés ou plus. A l’instar de la progression mitigée des CDD, la proportion en temps partiel reflète la même réalité. Les travailleurs en temps partiels sont beaucoup plus présents dans les secteurs de l’action sociale (51,9%) et celui des spectacles (44,8%). Par contre, la construction reste l’un des domaines les moins prisés avec seulement 11,8%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici