Montée en puissance des startups hexagonales au CES

0
254

Un bilan toutefois en demi-teinte malgré la forte présence des pme françaises à Las Vegas

La montée en puissance des startups hexagonales à l’occasion du CES de Las Vegas n’est pas passée inaperçue. Ce grand salon mondial de l’électronique qui s’est tenu du 6 au 9 janvier 2016 a réuni sur la même arène les plus grands acteurs de l’innovation technologique en vue de présenter au public les dernières nouveautés du moment. A l’occasion de cette 49ème édition du Consumer Electronics Show, l’importante délégation de la French Tech avait à sa tête le duo Macron-Gattaz. Le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique accompagné par le chef du patronat ont joué les promoteurs pour l’ensemble des entreprises labellisées made in France. Pour cette année, la France a connu un taux de participation bien plus supérieur à celui de l’édition précédente. En première ligne des grands invités, les jeunes pousses qui raflent 128 places au sein de la délégation.

L’invasion réussie de la French Tech une méthode « à la française »

Au fil des années, les entreprises de l’Hexagone sont montées en grade au CES de Las Vegas grâce à un taux de participation qui grimpait constamment. Pour cette édition 2016, la forte présence de la French Tech a battu tous les records. La délégation française comptait à son bord 190 entreprises (5,3% de la masse participante), un chiffre nettement supérieur à celui de 2015 où les couleurs de la France étaient portées par 160 participants. Pour le salon de 2016, le pays détient le record de la plus forte délégation étrangère et se hisse ainsi à la seconde place des Etats qui concentrent le plus grand taux de participation derrière les USA le pays hôte. Dans les détails, les startups sont de loin les grandes représentantes de la French Tech avec ses 128 entrepreneurs, un rebond spectaculaire estimé à 193% par rapport à l’an dernier.

Opération french séduction réussie pour les objets connectés

Dans la catégorie des objets connectés, le made in France a creusé l’appétit de plus d’un au CES avec des startups à la Française comme Digitsole l’inventeur de la smartshoe ou Weezzo avec son parapluie synchronisé à la météo ou la phantom de devialet. Sur le total des 19 prix reçus par les participants tricolores, 8 ont été décrochés par des fondateurs d’objets connectés. Dans ce domaine, les Etats-Unis vouent un réel intérêt pour les innovations françaises, eu égard des partenariats signés par quelques jeunes pousses hexagonales du côté Outre-Atlantique.

Maigre butin pour les défenseurs tricolores malgré cette montée en puissance

Si l’Hexagone a occupé l’arène du Consumer Electronics Show avec 5,3% de participants, il n’est cependant pas parvenu à ramener un nombre impressionnant de récompenses. La délégation n’est retournée au pays qu’avec seulement 19 prix qui lui ont été attribués, soit l’équivalent de 4% des récompenses décernées à l’occasion du salon. C’est un triste record comparé à celui de l’an dernier où la French Tech avait récolté 23 awards alors qu’elle ne comptait que 160 participants.

Crédit photo : https://pixabay.com/fr/users/lindsayascott-180687/

Pour voir toutes les entreprises française au salon CES Las Vegas/

Las Vegas

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici