Etablissements sanitaires en France : nouveau scandale agite les consommateurs

0
216

Depuis quelques années, les organisations de défense des droits des animaux se sont multipliées en Europe et avec eux les accrochages fréquents entre ces dernières et les éleveurs qui en ont un peu marre qu’on fourre le nez dans leurs affaires.

Une nouvelle vidéo vient de porter la guéguerre à l’échelon supérieur. Elle montrerait des porcs gazés dans des abattoirs.
Un nouveau scandale sanitaire vient d’être mis au jour en France au grand mécontentement de la corporation des éleveurs qui ne semblent plus sortir de l’impasse avec les accusations d’ONG de défense des droits des animaux.

Des conditions d’abattage répugnantes voire « inhumaines »

Un an après avoir dévoilé des images scandaleuses filmées au GAEC, une semaine après avoir révélé des conditions d’élevage exécrable dans un poulailler, l’Association L214 dénonce encore ce 6 juin un autre scandale, cette fois lié aux cochons qui seraient gazés dans des abattoirs. La vidéo filmée toujours en caméra cachée montre la lutte désespérée des cochons devant l’interminable mise à mort. Ils poussent des cris déchirants avant de s’effondrer faute d’air, de quoi à révolter tous les consommateurs qui ont encore un peu d’humanité en eux.

Comme dans des chambres à gaz pour juifs

A l’aide du dioxyde de carbone pompé dans l’abattoir après que les animaux y ont été déportés, les éleveurs procède à l’abattage du bétail de façon traditionnel, nous dit-on, sauf que la méthode est de plus en plus décriée car elle est dépourvue de toute considération pour ces bêtes qui devront servir à la consommation nationale. L’ONG L214 dénonce cette pratique qui, selon elle, entraine de « graves souffrances pour les animaux » en provoquant « réactions de fuite, hurlements, convictions, détresse respiratoire »

Vous ignorez tout ce qui se retrouve dans vos assiettes

L’ONG par ses révélations veut tenter d’alerter l’opinion publique quant au sort réservé aux animaux qui se retrouvent dans leurs menus quotidiens. Sur 157 abattoirs porcins en France, 5 seulement utiliserait cette technique pour abattre les animaux dédiés à la consommation, ce qui donne un chiffre de 3,4 millions de cochons qui seraient concernés. L’ONG a d’ores et déjà déposé plaintes contre les auteurs de ce « massacre » qui comparaitront le 12 juin devant la justice pour maltraitance animale.

Bataille rangée entre végétariens et consommateurs de viande

La vidéo a choqué de nombreuses personnes, végétariens ou défenseurs de la cause animale. Pour eux c’est une raison de plus pour ne pas manger de la viande du tout. En procédant au boycott de ces produits, ce genre d’exploitation s’estomperait ou au moins se fera dans des conditions plus saines. Mais certaines consommateurs de viande même s’indignent en ces termes : « On peut avoir aimé la bonne charcuterie et le foie gras de canard, mais avec ce genre de scandales sanitaires, il devient difficile d’entrer dans une boucherie sans en ressortir précipitamment avec une nausée irrépressible ». Cependant une autre catégorie d’internautes estime qu’on verse trop dans le sentimentalisme pour les animaux et que les bêtes n’ont pas meilleur sort si elles sont tuées dans les règles de l’art.
Avec ce nouveau scandale à la vidéo, c’est l’ensemble des consommateurs qui s’indignent face aux pratiques de certains éleveurs en France qui se comporteraient comme des tortionnaires. L’ONG L214 entend continuer son combat pour mettre tous les exploitants de cet ordre devant la loi car tout être vivant mérite d’être traité avec un certain égard même s’il servira de nourriture à un autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici