E-sante à Roanne : une cabine médicale en essai

0
205

L’Esanté fait un bond à Roanne grâce à la nouvelle cabine médicale actuellement en phase d’essai. Cette alternative pourrait bien combler le manque criant de médecin auquel la commune est confrontée depuis un moment

La télémédecine devient une réalité dans l’Hexagone

L’E-santé gagne peu à peu du terrain, plus précisément à Roanne où le projet d’une cabine médicale est actuellement en phase d’expérimentation. A l’instar d’autres pays comme les USA ou la Grande-Bretagne, la numérisation du secteur médical dans l’Hexagone est un processus qui met du temps. Les avantages liés à cette nouvelle méthode de traitement ont visiblement du mal à faire chuter les réticences des uns et des autres vis-à-vis de cette avancée médicale extraordinaire. Prenant le contrepied de ces préjugés, la commune située en Loire reste plus que convaincu que l’avenir du corps médical est étroitement lié à cette grande révolution en cours dans le domaine de la santé. La pharmacie mutualiste, espace ou se poursuivent les tests, continue toujours d’accueillir de nouveaux patients. Les résultats des essais seront déterminants pour l’avenir de la téléconsultation dans cette commune, et à une échelle plus importante dans toute la France.

L’E-santé a peu d’impact sur le système sanitaire mondial

Sur un marché mondial qui pèse plus de 7000 milliards, les acteurs de la santé connectée ont toutes les difficultés du monde à positionner leur secteur en tant qu’un levier important. Mais le constat est encore pire en France, et ceux malgré une subvention de l’Etat qui s’élève à 340 millions d’euros. Les réglementations restent pour l’heure un peu sévères à l’égard des professionnels du corps médical engagés dans la transition numérique, ce qui explique en partie son lent déploiement sur le sol français. L’an passé, une initiative de taille a été lancée par plusieurs startups au mois de décembre a permis de faire remonter la faible côte de popularité de l’E-health.

Roanne voit en ces essais une alternative à la carence de médecins

L’enjeu de la révolution sanitaire est plus important chez les habitants de la commune affichant la plus forte densité du département de la Loire. Le corps médical de la région se dégrade peu à peu, une situation qui inquiète particulièrement les Roannais. Alors que la moyenne nationale est située autour de 93, le personnel pratiquant de la commune est nettement en dessous de la norme autorisée. Cet écart devient plus important en soins d’ophtalmologie où seulement 13 professionnels ont la lourde tâche de prendre en charge plus de 120.000 individus. La consultation médicale électronique ou cabine médicale pourra certainement aider à combler ce vide causé par le phénomène grandissant des médecins déserteurs dans la commune et aussi pour le département. Mais le succès du test à lui tout seul ne suffit pas à instaurer ce genre de traitement, ce projet devrait recueillir l’assentiment des acteurs régionaux de la santé avant de voir véritablement le jour.

Une cabine médicale capable de remplacer le médecin ordinaire

Qui n’a jamais rêvé d’optimiser son temps pendant les consultations médicales en évitant les longues files d’attentes ? Sous l’impulsion de l’e-santé, la solution pourrait bien venir de la commune Roannaise. Sa cabine médicale effectue avec une précision remarquable plusieurs consultations en lieu et place du personnel soignant ordinaire. Les diagnostics courants seront bientôt réalisés par des machines, même si l’intervention du médecin pour un suivi plus approprié reste indispensable. Plusieurs séries d’examens effectuées à de nombreuses reprises pourront se faire d’un coup avec la cabine, si toutefois elle voit le jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici