Rhône-Alpes-Lyon: deux adolescents poussent un homme dans le fleuve… pour un pari

0
300

Avec la jeunesse actuelle le fossé entre jeu et danger ne tient plus qu’à un fil, un tout petit fil qui peut céder et tomber dans le drame. L’on pourrait classer dans ce canevas l’attitude de ces deux adolescents Marseillais qui font un pari sur la vie d’autrui, si l’on s’en tient aux premières informations relatives à l’acte.

Prank, Bluewhales Challenge, Salt and Ice Challenge on aura tout vu sur internet où la course au buzz a comme possédé les jeunes internautes dans une sorte de réalité virtuelle.
A Lyon, ce mardi, un homme aurait été jeté dans le Rhône, un fleuve d’Europe qui prend sa source dans le glacier du Rhône en Suisse. Suspectés d’avoir poussé l’homme et attenté à sa vie, ils ont été depuis arrêtés et placés en garde à vue.

Une sortie scolaire de lycéens Marseillais

L’agression de ce fait-divers se situerait dans le cadre d’une sortie d’école de Lycéens Marseillais à Lyon, une ville au centre-est de la France quand Marseille se trouve plus au sud. 313,7 Km sépare les deux villes, parmi les plus célèbres du pays. Dans le programme de la sortie ne figurait pas le Rhône, un fleuve Rhône qui a donné son nom à la région. C’est pourtant sur les bords de ce fleuve que deux des lycéens français se passeront un secret accord qui aurait pu virer au drame.

Ils poussent dans le Rhône un homme âge

Les deux adolescents, âgés de 17 et 18 ans, auraient agressé un homme d’une cinquantaine d’années originaire de la ville. L’homme se baladait tranquillement sur la berge du fleuve quand il fut pris en parti par le duo de lycéens. Selon un quotidien régional, la troupe de lycéens visitait le Centre d’histoire de la résistance et de la déportation quand leurs responsables leur ont accordé une heure de pause que les deux adolescents ont mise à profit pour relever leur challenge. Ceux-ci avaient convenu de filmer la détresse d’un homme puis de le balancer sur internet afin d’amuser la galerie.

L’homme sauvé in extremis par un badaud

Ainsi les jeunes arrivent sur les lieux et choisissent leur victime ou plutôt leur cobaye, un cinquantenaire qui faisait une ballade tranquille sur la berge. Le repérage fait, ils passent à l’action. L’un deux pousse l’homme dans le fleuve tandis que l’autre se charge de filmer la victime en détresse. S’apercevant du tapage que causaient les cris de détresse de leur victime, les deux adolescents prennent la clé des champs et rejoignent leur groupe. Un homme qui passait par là a pu repêcher l’infortuné qui se noyait.

L’échappé pose plainte au commissariat du 7e arrondissement de Lyon

Suite à son agression, le quinquagénaire pose plainte au commissariat du 7e arrondissement. Grace à l’un des responsables de l’excursion scolaire, qui avait eu vent de l’affaire dans des articles de presse, la Sureté Départementale du Rhône a pu mettre la main sur les deux apprentis meurtriers qui ont été placés en garde-à-vue, l’un pour violence aggravée avec préméditation, l’autre pour non-assistance à personne en danger et divulgation d’images violentes. Effectivement les adolescents avaient déjà publié la vidéo sur internet ce qui pose, avec plus d’acuité, la problématique de l’influence d’internet sur la jeunesse actuelle.
Avec cet autre défi, disons-le tout net stupide, les autorités sont interpellées quant aux dérives des plaisanteries d’internet qui ont déjà causé la mort de plusieurs personnes notamment à travers les défis, autrement dit challenges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici