Connect with us

Meurtre cannibalisme à Bordeaux : une femme retrouvée morte, les yeux crevés

Frayeur

Meurtre cannibalisme à Bordeaux : une femme retrouvée morte, les yeux crevés

Le meurtre d’une femme âgé à Bordeaux ce mercredi 7 juin ébranle tout le quartier de Cauderan et partant tout la population bordelaise tant elle dénote d’une cruauté qui ne dit pas son nom. Le crime parait d’autant plus absurde qu’il dépasse l’entendement humain.

Mais le subconscient de l’homme aura forcé la société à s’accoutumer de telles scènes qui remettent en cause la notion même d’humanité.
Une sexagénaire a été tuée hier dans des circonstances horribles qui suscitent indignement et effroi au regard de l’état dans lequel la victime a été découverte. La police a entamé une enquête qui nous situera peut être un peu plus sur les motifs du meurtre et le profil du meurtrier qui aurait fait preuve d’un cannibalisme cruel.

Un compagnon assassin très intrigant

Une dame de 79 a été retrouvée mort dans sa voiture à son domicile, rue Basque dans le quartier de Cauderan dans la ville de Bordeaux en Gironde. Le compagnon de la vieille dame serait l’auteur de ce crime horrible. En effet, la victime a été retrouvée avec le visage dépecé dans son véhicule garée dans le jardin du couple. Le compagnon, âgé de 68 ans, se trouvait toujours dans le véhicule à l’arrivée des forces de police comme si de rien n’était. C’est lui qui a signalé la mort ou plutôt le meurtre de sa compagne avant de déclarer plus tard aux policiers que c’est lui l’auteur du crime crapuleux.

Le compagnon a crevé les yeux de la victime

A la police, l’homme de 68 ans a déclaré avoir « mangé les yeux » de sa compagne. Ainsi, après avoir mis fin à la vie de son amie, il aurait mangé ses yeux comme un cannibale. L’acte anthropophage intrigue plus d’autant que rien n’expliquerait le crime en lui-même. Toute somme, le parquet a été saisi et l’enquête confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Bordeaux. L’autopsie de la victime était prévu pour ce jeudi pour déterminer si la victime était toujours en vie quand son compagnon la « dévorait » et dans quelles circonstances les lésions présentes sur le corps de la victime ont été occasionnées. Les autorités judiciaires affirment avoir seulement 48h pour progresser dans l’enquête faute de quoi la garde à vue serait prendrait fin et le suspect pourrait être relâché en attendant des enquêtes plus poussées.

Un crime rituel ou un acte de cannibalisme gratuit

Les premiers indices de ce fait divers portent à croire que c’est un crime crapuleux qui a été commis par instinct. Un vice entraînant un autre, le penchant cannibalisme aurait pu être réveillé à la vue du corps sans vie de la septuagénaire. « Manger des yeux» ce n’est pas commun dans le cadre d’un crime dit: «classique» . Mais une autre piste, selon certains, pourrait être un crime rituel spontané. Ces derniers avancent comme argument le choix d’une partie spécifique du corps, un choix très évocateur. Nul ne saura la motivation du meurtrier rien que par des suppositions. L’interrogatoire et les aveux de celui-ci pourraient jeter une lumière sur ce crime crapuleux.
Le quartier de Cauderan a été choqué ce mercredi par ce crime horrible qu’on ne voit qu’à la télévision dans les enquêtes impossibles. Cette fois ci l’histoire s’est passé à quelques pas de chez eux, de quoi à glacer le dos.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Frayeur

To Top

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !