Rennes : Qui en veut aux véhicules de Blosne ?

0
151

Ces derniers jours la ville de Rennes connait un acte criminel qui reste à ce jour sans réponse.

C’était comme si quelqu’un en voulait aux voitures de la ville pour une raison qu’on ignore. En tout cas, en seulement cinq jours, deux actions de sabotage ont été perpétrées dans la ville de Rennes sur des voitures stationnées. Fait étrange, les incendies ne visent qu’un quartier, celui de Blosne au sud de la ville. Comment interpréter cette série de vandalisme ?

Apparemment un pyromane sévirait à Blosne, un quartier sud de la ville de Rennes située au nord-ouest de la France. Comme pris d’un accès de furie ou de démence l’auteur des incendies s’acharne sur ce quartier et sur des véhicules. Devrait-on y voir une correspondance ?

Top départ des incendies

Tout a commencé la semaine dernière. En effet, dans la nuit du vendredi 18 août dernier 17 véhicules avaient été incendiés dans le quartier de Blosne. L’adresse précise est boulevard de Bulgarie, chemin de Torigné et Square de Galicie. « Hier soir on a entendu une explosion, on a appelé les pompiers. J’ai voulu descendre, sortir ma voiture du parking, mais je n’ai pas eu le temps » confiait alors Khalid, un habitant du quartier. Pour éteindre le feu, trente pompiers des casernes de Saint-Georges, du Blosne et de Vern-sur-Seiche avaient été mobilisés. Au lieu des incendies, les résidants de Blosne avaient exprimé leur ras-le-bol. Pourtant ils n’étaient pas au bout de leur peine.

La récidive d’un pyromane

Cette fois ci l’agresseur ou le groupe d’agresseurs a revu les dégâts à la baisse. Dans la nuit du mardi à mercredi cinq véhicules sont encore partis en fumée. Tout se serait passé dans la nuit entre 1h et 3h du matin, à l’heure où les habitants dormaient profondément. Un internaute avait publié sur son compte Tweeter : « Mon quartier crame encore, plusieurs camions et voitures en feu ». En fait il y a eu quatre voitures et une camionnette en tout. Malheureusement encore une fois la police n’a pas pu interpeller un seul suspect. Cependant elle a décidé de quadriller désormais le quartier pour mettre la main sur les indélicats au cas où leur venait l’envie de récidiver.

Comment comprendre cet acte

A l’heure actuelle tout n’est qu’hypothèse car aucune piste n’a encore été abordée. Amusons nous à comprendre un peu les deux incendies en l’espace d’une semaine. La première raison serait l’acte d’un pyromane ou d’un groupe de pyromane fou. Ces maniaques s’amuseraient donc à brûler les véhicules qu’ils trouvent. Mais pourquoi seulement à Blosne ? Dans ce cas nous pouvons vraisemblablement penser à un acte de vengeance qu’il faudrait mieux comprendre. A moins que ce ne soit de simples voyous qui s’amusent à faire du mal aux autres ou un apprenti terroriste ! Et si c’était plutôt un activiste pro écologie qui s’acharne sur les agents de la pollution ? Thèse un peu insolite mais non incongrue.
Les habitants du quartier de Blosne n’avaient sans doute pas encore compris ce qui leur était arrivé que le criminel frappa à nouveau. Au regard de la récidive, la piste la plus sérieuse serait un règlement de compte. Mais la raison de ce règlement de compte, si ç’en est un, n’est pas encore connu. Les habitants abasourdis par les pertes matériels feraient mieux de mettre en place un comité de vigilance pour épauler les agents de l’ordre. C’est à cette seule condition que l’on pourra mettre la main sur cet individu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici