Poitiers : des individus cambriolent les locaux d’une association

0
162

Des cambrioleurs ont pris pour cible les locaux d’une association de la ville de Poitiers.

Cette association qui se nomme Secours Populaire est installée dans le quartier des Couronneries. Le fait est rapporté par France Bleu Poitou, un quotidien régional. Les malfrats ont emporté une importante somme gardé dans les bureaux de l’association. Cet acte d’imprudence évidente des responsables de Secours Populaire semble avoir été sévèrement sanctionné.

L’analyse des faits laisserait à croire que les cambrioleurs connaissaient bien les lieux. Mieux ils auraient été au courant de la présence d’une certaine somme dans les bureaux de Secours Populaire. En tout cas, les activités menées quelques heures auparavant par les responsables de l’ONG, nous en disent long sur les faits qui ont suivi.

Alerte au Secours Populaire

Dans la nuit du mardi au mercredi 12 et 13 septembre 2017, le bâtiment administratif de l’association Secours Populaire a été cambriolé par des individus non encore identifiés. Le directeur du centre affirme qu’il fit le constat du vol quand il pénétra dans le bureau cambriolé. Il affirme : « C’est là que j’ai vu la pagaille. Tout avait été fouillé, il y avait des dossiers par terre ». Le directeur et son personnel seront intrigués par un fait majeur. Les voleurs ont été très sélectifs sur leur butin. Ces derniers n’auraient pris que le contenu de la caisse, les chèques vacances et les cartes cadeau de 40 euros. Bref, ils n’auraient emporté que de l’argent, décliné ici sous plusieurs formes. En revanche ils n’ont pas dérobé les appareils électroniques présents dans le bureau. Il y avait là, en effet, des ordinateurs portables, des téléphones et des appareils photos. Selon le directeur Nicolas Xuereb, le montant des vols s’élève à plus de 2.000 euros. Plus intrigants encore que le tri du butin, il y a la maîtrise des lieux.

Les voleurs maîtrisant les lieux

Selon le directeur des Secours Populaire, les voleurs connaissaient sans aucun doute les bureaux du bâtiment administratif de son association. Il en est persuadé, lui qui affirme : « Ils savaient où chercher pour trouver l’argent, ils connaissent notre mode de fonctionnement ». En effet les malfrats seraient allés droit au but, dans la caisse pour prendre ce qu’ils étaient venus chercher. Ils n’auraient pas beaucoup tergiversé puisque les locaux n’étant pas sens dessus dessous comme quand des intrus ne maitrisent pas les lieux. Le directeur a bien son idée et celle-ci pourrait être vraie puisque ce n’est pas la première fois que Secours Populaire est cambriolé. Ce cambriolage est fait le 3e, le dernier en date remonte à novembre 2016. La police scientifique est arrivée sur les lieux pour les constats d’usage et l’ouverture d’une enquête.

Et si les cambrioleurs avaient tout vu

Tout pourrait s’expliquer après une rétrospective. En effet la veille du vol, le directeur du centre aurait fait un dépôt de plus de 3500 euros dans une banque de la ville. Quelqu’un a sans doute mis la puce à l’oreille des quidams et donné un plan des lieux. Ceux-ci auraient pu aussi bien avoir étudié Secours Populaire et filé ses membres. Quoiqu’il en soit une enquête est ouverte pour remonter aux responsables du vol.
Les cambrioleurs du Secours Populaire ont emporté une belle somme qui aurait dû être mise à la banque. Mais quand un acte doit arriver tout s’enchaine fatalement. Dorénavant l’association se montrera plus prudente en se débarrassant de tels montants qui font toujours du bruit. Les voleurs ont sans doute profité d’une aide majeur d’un individu au faîte des activités de Secours Populaire. La police permettra d’y voir un peu plus clair.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici