Orange lancera bientôt sa banque mobile en France

0
221

Des négociations sont en cours avec Groupama pour une option de rachat

Orange prévoit de se lancer dans le domaine bancaire grâce à la création de sa banque mobile prévue pour 2017. Lundi soir, l’opérateur indiquait dans un communiqué avoir entamé des négociations avec l’assureur Groupama pour le rachat d’une part importante du groupe mutualiste. Le groupe mobile aurait ainsi pour ambition d’acquérir 65% de Groupama pour bancariser une partie de sa structure. Ce projet s’inscrit dans les grandes lignes stratégiques de diversification annoncées en mars 2015 par le PDG Stéphane Richard. Ce communiqué survient alors que le groupe entame des démarches en vue d’une fusion avec son concurrent Bouygues Telecom. Même s’il existe déjà des banques en ligne comme Hello bank, l’opérateur aux 28 millions d’abonnés sera la première entreprise hexagonale à mettre en service l’offre bancaire mobile.

Une opération de diversification qui réussit bien l’opérateur mobile

La stratégie de diversification mise en œuvre par le groupe Orange a porté ses fruits, à l’image du lancement de son service Orange Cash au mois d’octobre. Ce système de paiement permet aux clients d’effectuer des transactions financières sans contact grâce à l’application. Pendant l’acte d’achat, l’abonné passe simplement son smartphone sur le terminal du marchand pour s’acquitter de son dû. Même si le seuil des transactions effectuées avec le paiement sans contact n’excède pas les 20 euros, ce système a tout de même de nombreux adeptes.

Des services similaires expérimentés avec succès à l’extérieur

La diversification des activités pour le compte de ses filiales étrangères a été une stratégie payante pour la multinationale dirigée par Stéphane Richard. Sur le Vieux Continent, le lancement d’Orange finance en Pologne a récolté un franc succès. En  Afrique noire, l’opérateur a révolutionné l’univers des transactions financières grâce à son service mobile de transfert et de retrait d’argent Orange money. C’est à la suite de ses expériences concluantes que la nouvelle offre bancaire sera proposée aux abonnés français.

Un partenariat gagnant-gagnant pour les deux associés

L’offre de rachat de Groupama entamée par l’opérateur mobile est un choix qui profite à l’un comme à l’autre. en 2014, l’assureur mutualiste voyait son produit net bancaire perdre 6,9% de sa valeur. Avec ce nouveau partenariat qui verra bientôt le jour, le groupe d’assurance table sur une multiplication par 5 de sa clientèle estimée à environ un demi-million de personnes. De son côté, le groupe mobile qui devrait disposer d’une licence au préalable avant de lancer son activité bancaire pourra s’appuyer sur l’assureur pour s’exonérer de cette disposition essentielle.

Des prévisions ambitieuses pour la banque mobile

Le groupe Orange entend se positionner comme un acteur assez important de la banque mobile. A l’échelle mondiale, une étude menée par KPMG/UBS, le nombre d’utilisateurs de ce système bancaire pourrait atteindre 1,8 milliards de personnes en 2019. Pour sa part, l’opérateur mobile table sur un revenu évalué à 400 millions d’euros en 2018.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici