Tombé pour Alstom, Frédéric Pierucci veut sauver l’industrie française

0
11

L’ex-cadre a passé deux ans en prison aux Etats-Unis au moment où General Electric rachetait la branche énergie du groupe français. Depuis, il n’a qu’une ambition : redonner sa souveraineté industrielle à la France.