Paris : des vandales se font passer pour des hommes de la mairie

0
310

Il n’y a pas que les œuvres d’art des célèbres peintres tels que Leonard De Vinci, de Pablo Picasso ou d’Auguste Rodin qui sont objets de convoitise.

Le Street art, anonyme par excellence, a aussi ses Joconde, ses Guernica ou ses Penseurs dont quelques individus rêvent d’en être les propriétaires exclusifs, à moins que ce ne soit une guerre de rivalité entre artistes du Street art.

Hier dans la matinée en effet, deux individus non encore identifiés, se seraient emparés d’œuvres du Street art de l’Invader dans la ville de Paris. S’étant mis dans la peau de ce qu’ils ne sont pas, ils auraient tout bonnement procédé au décrochage de quelques tableaux de rue, sans autres formes de procès. Voyons maintenant de quoi il s’agit au juste.

Dans la peau d’agents de la mairie

Le quotidien français le Parisien rapporte un fait très incongru qui se serait produit hier matin dans la ville de Paris. Un duo de vandales s’est emparé d’une importante collection de peintures de rues. En tout une bonne dizaine d’œuvres du Street art ont été emportés comme si de rien était. Selon les informations recueillies sur place, les voleurs se seraient fait passer pour des agents de la mairie en service. Vraisemblablement ils auraient fait croire qu’ils étaient en service venus décrocher quelques œuvres devenues trop encombrantes. Leur tactique avait été bien peaufinée, apprend-on. Selon toujours le Parisien, l’un des individus est monté sur une échelle pour cueillir les œuvres visées, pendant que l’autre, resté au bas de l’échelle, se chargeait de rassurer les curieux passants en leur disant gentiment :

« On est bien de la ville ». On serait bien tenté d’ajouter :

« Allez, circulez, il n’y a rien à voir ici. ».

Et les individus sont repartis comme ils sont arrivés

Le duo serait donc parvenu à rassurer les badauds et les passants curieux de comprendre leur acte. Après avoir tranquillisé les riverains et avoir décroché convenablement les œuvres du Street art de l’Invader, le duo de vandales seraient repartis à bord d’une Mercedes aussi silencieusement qu’ils seraient venus. Qui aurait osé faire entrave au travail d’agents de la mairie?

L’affaire agite les réseaux sociaux

Cette affaire aurait suscité beaucoup de réactions de la part des internautes qui en ont eu vent. Certains d’entre eux ont été témoins du vandale et auraient même fait partie des passants que le duo a gentiment éconduits. L’un de ceux-là confie : « Hier j’ai croisé des gens qui prétendaient être des employés de la mairie en décrochant des œuvres d’Invader. La mairie a démenti. ». Pour rappel Invader est un artiste de rue français qui expose depuis des années ses mosaïques dans les rues de grandes métropoles de la France. D’autres internautes appellent à la traque des voleurs. L’un d’eux affirme :

« Les deux larrons continuent. Selon Invader ils ont volé une dizaine d’œuvres. Si vous les voyez, signalez-les à qui de droit ».

En lisant une telle histoire de vandale, l’on est tenté de s’interroger sur les motivations des auteurs. Sans verser dans la drôlerie nous pouvons nous demander si ces vandales sont des sympathisants de la peinture classique ou tout simplement des ennemis de l’art de rue qui serait comme une dégradation du grand Art sacré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici