Paris 13e : montrer sa poitrine, le Bar Wanderlust se fait chahuter sur internet

0
171
femme cachant poitrine

Un bar parisien du nom de Wanderlust s’est fait chahuter hier à cause d’une de ses publications sur internet.

La proposition douteuse n’a pas manqué de faire réagir les internautes, au premier rang desquels, les féministes. Au moment où l’égalité et la parité entre l’homme et la femme sont les maîtres mots, de telles propos ne pouvaient évidemment pas passer inaperçus. Internet, tel un tamis, a filtré cette publication que l’on dit insultante pour la femme.

Le Wanderlust Bar de Paris s’est retrouvé au cœur d’un scandale à propos d’une équation verbale douteuse. Epinglé par les internautes, le Wanderlust a dû s’excuser auprès de ceux-ci et s’est engagé à appliquer les sanctions justes aux auteurs d’une telle affiche.

Une équation scandaleuse

Le Wanderlust Paris est un bar situé sur les bords de la Seine dans le 13e arrondissement de Paris. Comme toute bonne enseigne, le Wanderlust Paris possède des comptes internet pour faire sa publicité en ligne et fidéliser ses clients. Ainsi entretient-il un compte Twitter sur lequel il partage des moments avec les followers. C’est dans ce cadre qu’il a publié hier cette phrase : « Tits=Shot » comprenez par-là « Seins contre Shot », en d’autres termes il faut montrer ses seins pour obtenir un verre d’alcool. Evidemment que la proposition est faite aux femmes. Cette incitation à l’exhibitionnisme n’a pas été du goût des internautes qui se sont dits scandalisés.
*Publication épinglée sur Twitter par une féministe
Tout se voit sur internet et Wanderlust n’est pas sans le savoir. Anne, une féministe engagée, a signalé cette publication sur son compte. La publication complète montre des photos de seins nus à côté desquelles est écrit : « Tits=Shot ». Pour la militante c’est inacceptable de publier de telles propositions qui chosifient la femme. Elle va plus loin en affirmant que cette offre ne peut être acceptée que par des femmes alcoolisées. Il y a donc un problème de consentement rendu encore plus grave par la publication des photos sans l’accord des victimes. Pour certains internautes le corps de la femme n’est pas une monnaie d’échange pour être aussi peu considéré.

Les responsables du bar tentent de rattraper le coup

Interpellé par les internautes sur leur compte Twitter, l’établissement a été obligé de réagir pour s’expliquer. La direction affirmera : « Nous n’étions pas au courant de ce panneau ». Ainsi elle dit ignorer les faits dont on l’accable sur Internet. Pour beaucoup de personnes il est impossible que la direction du bar ne soit pas informée de la publication d’une telle proposition. C’est une esquive, une tentative de de responsabilisation, estime les internautes. Le Wanderlust ne s’est pas arrêté qu’à clamer son ignorance, il a décidé de passer aux sanctions pour montrer l’exemple. « Les photographies vont être retirées immédiatement et nous étudions des sanctions vis-à-vis des personnes responsables » avait clamé la direction du Wanderlust Paris. Depuis, l’inscription incriminée a été retiré à la grande satisfaction des internautes et militants de la cause féministe.
Le Bar parisien Wanderlust s’est retrouvé dans le vouloir dans une polémique qui risque de ternir son image. On ne badine plus avoir des propos sexistes, qui plus est, marchandent la femme. Si l’intention fut de choquer pour attirer l’attention alors l’objectif est bien atteint. Cependant l’attention au lieu de susciter curiosité et affluence pourrait plutôt créer dégout et boycott.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici