Connect with us

Match Bordeaux-Marseille : un pétard arrache le bras d’un supporter

Actualités

Match Bordeaux-Marseille : un pétard arrache le bras d’un supporter

Avant hier soir, s’est joué l’un des derbys les plus bouillants de la Ligue 1 française. Il s’agit du match Bordeaux-Marseille qui fut émaillé par plusieurs évènements.

Les Ultramarines, l’un des plus grands groupes de supporters bordelais a célébré ses trente ans d’existence. Cet anniversaire dans un stade explosif (dans tous les sens du terme) ne laissera pas un bon souvenir à tout le monde.
Un pétard a presqu’arraché le bras d’un supporter bordelais au cours de ce derby. Sans doute dans l’euphorie de cette rencontre décisive, les ultras ont abusé des pétards comme on abuse de l’alcool. Pourtant l’adage dit que tout excès nuit. La nuisance est encore plus grande quand il s’agit d’explosifs dans une foule surexcitée.

Quand l’enjeu enflamme les esprits

Les derbys sont très souvent des moments de tension entre supporters. Dans la majorité des cas, des échauffourées adviennent quand les deux clubs possèdent des ultras. Heureusement que rien de tel n’a été observé avant hier dimanche au cours du match Bordeaux-Marseille. C’est un autre fait, l’on peut dire divers, qui retint l’attention hormis le nul 1-1. Ce soir les pétards ont exposé au-dessus des têtes plus que d’habitude. Il est difficile de ne pas y voir l’effet des fêtes de fin d’année. Les Ultramarines, groupes de supporters bordelais fêtaient également leur trente années d’existence. Célébration d’anniversaire et désir de « chauffer » le derby, voilà le cocktail servit ce soir- là au stade Matmut Altantique.

Sa main en lambeaux à cause d’un pétard

Le malheur est vite arrêté avec les pétards qui volent dans tous les sens. Selon le quotidien Sud Ouest, l’incident s’est produit à 20 minutes de la fin du match. A cet instant-là, beaucoup de fumigènes inondaient le côté des Ultramarines. Tout à coup une forte détonation retentit dans les tribunes. Pas de panique, ce sont les Ultramarines, sauf que cette fois ci il y a eu des dégâts collatéraux. Selon les informations recueillies par le quotidien Sud Ouest, un homme est sorti de la foule avec la main toute ensanglantée. Il tenait sa main droite pratiquement arrachée par le souffle de l’explosion. Il cherchait à se faufiler dans la foule pour avoir de l’aide. Les gens s’écartait par solidarité afin d’atteindre vite les urgences. Un Ultramarine se serait écrié : « cherchez les doigts du copain ». Cette phrase témoigne de l’état de la main du supporter. Elle devrait être en lambeaux en ce moment-là.

La frénésie de noël

Avec les fêtes de fin d’année qui s’annoncent il est raisonnable d’avertir dès maintenant au sujet de la dangerosité de certains pétards. Tout le monde, particulièrement les jeunes et les enfants voudront s’en acheter un stock. Mais, comme ce supporter bordelais, ils risquent de se blesser grièvement ou de mettre en péril l’intégrité physique des autres. Chaque année les pétards et autres fumigènes font des dégâts énormes principalement pendant la fête de Noël et le Réveillon. La prudence est donc de mise si l’on veut passer d’agréables congés.
Un sale dimanche en l’occurrence pour ce supporter bordelais. Vraisemblablement il sera amputé, à moins de faire une grève au niveau de la main. Son souvenir à lui ne sera certainement pas le spectacle offert par les 22 acteurs sur la pelouse. La fête s’étant transformé en cauchemar, il ne reste plus qu’à lui souhaiter tout la chance du monde. Encore une fois il faut faire attention aux pétards dans ces mois d’euphorie collective pour ne pas vivre ce même désastre.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités

To Top

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !