Maroc : après les turbulences, la paix sociale à la RAM – JeuneAfrique.com

0
19

Après avoir dégagé des bénéfices d’environ 150 millions de dirhams en 2018, le transporteur marocain s’offre une paix sociale pour trois ans, en signant l’épilogue du bras de fer qu’il menait depuis l’été dernier avec son syndicat de pilotes.