Connect with us

A Paris, une femme poignarde à mort son mari

Actualités

A Paris, une femme poignarde à mort son mari

Depuis quelques années, organisations de défense de la cause féminine et féministes élèvent de plus en plus leur voix. Que veulent-elles ? Dénoncer les violences conjugales faites par les hommes à leurs compagnes. Les hommes se sentent floués, discriminés, et pour cause. Il y aurait des hommes qui subissent des sévices corporels à longueur de journées dans le silence total. Il y en aurait d’autres, des centaines qui meurent sur les coups de leurs compagnes.
Lundi, à Paris, une femme aurait poignardé à mort son époux pour des raisons encore obscures. Jusqu’à présent, la raison de son crime est inconnue, mais le fait est là. Elle s’est rendue coupable d’un crime auquel elle doit désormais répondre. Voilà du grain à moudre pour les hommes qui dénonçaient jusque-là cette surenchère des droits de la femme. De quoi retourne cette histoire ? Tentons en apprendre un peu plus.

Un meurtre dans le Xe arrondissement

Découverte horrible ce lundi dans un appartement du Xe arrondissement de Paris, la capitale française. Le meurtre aurait été signalé dans la soirée dans ce secteur de Paris. Une femme, dans la quarantaine, aurait poignardé à mort son mari. Elle a été interpellée aux environs de 21 heures par la police après son crime. Les policiers ont constaté sur place que la victime était âgée de 50 ans. En inspectant son corps et ses blessures, les enquêteurs ont relevé plusieurs coups de couteau. Cette découverte révèle d’emblée que le meurtre n’est pas peut être innocent. Plusieurs coups infligés signifient forcement que l’auteur du crime a manifesté un certain acharnement vis-à-vis de sa victime. Pourquoi donc un tel comportement et comment expliquer le meurtre ?

Quelques pistes pour comprendre le crime

Deux indices pourraient être à l’origine de ce crime, comme constaté par les enquêteurs du 2 district de police judiciaire. En effet, ces derniers ont noté que le couple était en instance de divorce. Cette information montre donc que les relations au sein du couple n’étaient pas au beau fixe. Mais jusqu’à quel point ? Etaient-elles détestables ou alors étaient-elles simplement décevantes ? Les enquêtes nous situerons davantage. D’un autre côté, la victime n’était pas irréprochable. C’était un homme connu de la brigade de protection des mineures pour des faits d’agression. Ce profil pourrait laisser croire que la femme a adopté la légitime défense. Une légitime défense certes féroce mais justifiable quand on est une femme en face à d’un homme d’une certaine corpulence et avec un certain CV. Cependant n’allons pas si vite car le crime n’a pas forcément un sexe déterminé.

Les meurtres sur le compagnon, une réalité occultée

De fait, tous les crimes conjugaux ne sont pas que l’apanage des hommes bien que la tendance soit en leur défaveur. Chaque année, de nombreux crimes sont commis dans le monde entier par les femmes. Les causes en sont multiples : dépit amoureux, calcul financier, self-défense…A présent que la femme est aux mains de la police, elle pourra leur dire le motif de son acte.
Ce meurtre vient assurément contrebalancer la tendance mondiale qui veut que l’homme soit toujours le fautif dans une relation de couple. Il relève l’envers de la médaille que l’on ne voit pas toujours. Il serait peut-être temps de donner un peu plus d’importance à cette réalité de notre société au risque de faire naître un certain dualisme. Force maintenant à la police de faire toute la lumière sur cette séparation mortelle.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Actualités

To Top

Hello !

Vous aimez Scandale.news ? Merci de nous faire un Amour de LIKE ! !