L’avocat Mounir Baatour, ouvertement homosexuel, se présente à la présidentielle tunisienne, une première dans le monde arabe

0
14

En juillet, plusieurs associations LGBTQ avaient cependant exprimé leur opposition à la candidature de l’avocat. M. Baatour avait en effet été condamné en 2013 pour « sodomie » avec mineur, des faits qu’il a toujours niés.