En Algérie, questions après le limogeage du ministre de la justice par le président par intérim

0
16

Abdelkader Bensalah n’a pas respecté la Constitution qui interdit tout remaniement ministériel jusqu’à ce qu’un nouveau chef de l’Etat soit élu.